Suites aux différents couacs causés par les dernières mises à jour, on peut se poser la question de les repousser afin d’être sûr que cette dernière est fiable.

Windows 10 propose de retarder, jusqu’à 365 jours, les différentes mises à jour. Cependant attention cela est possible uniquement sur les versions Pro, Entreprise et Education. Cette fonctionnalité  n’est pas disponible sur la version Famille de Windows 10.

Comment procéder ?

Afin de se rendre sur la page de configuration de Windows Update il faut se rendre dans les paramètres Windows (clic droit sur le logo Windows puis “Paramètres”)

Ensuite, cliquer sur la catégorie “Mise à jour et sécurité”

Dans l’onglet “Windows Update”, cliquer sur “Option avancées”

De base, les mises à jour sont sur le canal (ciblé) qui peut se traduire par la branche grand public. Dès qu’un correctif ou une mise à jour de fonctionnalité est disponible vous faites partie des premiers à les recevoir.

Dans le cas d’une entreprise sans serveur de déploiement de mise à jour, je vous conseille fortement de passer sur le canal semi-annuel. Si vous êtes un particulier, à vous de faire votre choix.

Le report des mises à jour de fonctionnalités peuvent être une bonne solution, car c’est souvent sur ce type de mise à jour qu’il y a des problèmes (comme la version 1809 qui est sortie et qui a été retiré 48h après). Je préconise de différer de trente jours.

Les mises à jour de qualité peuvent apporter des problèmes de drivers et causer des écrans bleus cependant cela est plus rare. Je préconise de différer de sept jours.




Catégories : Windows

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *