I – Contexte :

II – Configuration des postes :

Serveur W2008 Serveur Linux Client W7-1 & W7-2
IP : 192.168.0.201

Passerelle : 192.168.0.254

DNS : 192.168.0.211

Domaine : lan.local

IP : 192.168.0.211

Passerelle : 192.168.0.254

DNS : 8.8.8.8 ; 8.8.4.4

Domaine: lan.local

IP : 192.168.0.X (DHCP)

Passerelle : 192.168.0.254

DNS : 192.168.0.211

Domaine: lan.local

III – Objectifs :

Nous allons paramétrer le serveur linux pour qu’il puisse devenir un serveur DNS complet et fonctionnel.

IV – Prérequis :

Etape 1 – Mettre la machine Debian sur le réseau :

Changer le nom de la machine (hostname):

nano /etc/hostname

Configuration IP de la machine (voir documentation « configuration IP & Debian »):

nano /etc/network/interfaces
# loopback
auto lo
iface lo inet loopback

# interface
auto eth0
iface eth0 inet static
    address 192.168.0.211/24
    gateway 192.168.0.254

Ajouter le domaine ainsi que les serveurs de noms (resolv.conf):

nano /etc/resolv.conf

Etape 2 – Installer bind9 (rôle DNS) :

# mettre a jour le serveur debian
  apt-get update && apt-get upgrade
# installer le paquet bind9
  apt-get install bind9

 

V – Configuration :

Etape 1 – Déclarer les zones présentes sur le réseau :

  1. Nom de la zone
  2. Type maitre
  3. Inscrire l’emplacement de la base de donnée DNS

Pour pouvoir déclarer les zones il faut d’abord se déplacer dans le dossier de bind et éditer le fichier de configuration :

cd /etc/bind
nano named.conf.local
zone "lan.local" {
    type master;
    file "/etc/bind/db.lan.local";
};

zone "0.168.192.in-addr.arpa" {
    type master;
    file "/etc/bind/db.lan.local.inv";
};

Etape 2 – Configuration des fichiers de zones :

  1. Copier le contenu de db.empty dans db.lan.local
  2. Changer l’entête de db.lan.local
  3. Ajouter des enregistrement DNS fixes

Pour pouvoir déclarer les zones voici les commandes à effectuer sur le serveur linux :

cp db.empty db.lan.local
nano db.lan.local

Exemples et explications :

  • En jaune, voici l’entête, elle contient le nom du serveur ainsi que le domaine auquel il est associé.
  • Ce qui n’est pas surligné n’est pas à modifier
  • En vert, voici comment on enregistre en type A un nom DNS a une adresse IP.

  • Voilà, à présent le fichier de données de la zone de recherche directe est à jour, il nous suffit à présent de s’occupé de la zone de recherche inversée. Pour cela nous allons pas nous embêter, nous allons utiliser comme base db.lan.local.

Pour pouvoir déclarer les zones voici les commandes à effectuer sur le serveur linux :

cp db.lan.local db.lan.local.inv
nano db.lan.local.inv

Exemples et explications :

  • En jaune, voici l’entête, elle contient le nom du serveur ainsi que le domaine auquel il est associé.
  • Ce qui n’est pas surligné n’est pas à modifier
  • En vert, voici comment on enregistre en type PTR la translation d’adresse IP en nom DNS

Catégories : UNIX/Linux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *