Vous n’avez pas besoin de l’IPv6 sur votre réseau local, mais vous ne savez pas comment le désactiver sur Debian/Ubuntu. Voici la solution.

Etape 1 – Vérifier que l’IPv6 est activé

Avant de vouloir désactiver l’IPv6, il faut au moins vérifier s’il est activé :

root@debian:~# more /proc/net/if_inet6 
00000000000000000000000000000001 01 80 10 80       lo
200141d00001cd6b0000000000000001 04 80 00 80     eth0
fe80000000000000021cc0fffe3c31ea 04 40 20 80     eth0

Si le fichier existe ET s’il y a quelque chose dedans (car le fichier peut exister, mais être vide) : ipv6 est actif. Ici on voit qu’il y a des instructions ipv6 pour le loopback et l’interface eth0.

Vous pouvez aussi vérifier via la commande ifconfig, l’IPv6 est définie par la ligne adr inet6 :

root@debian:~# ifconfig 
eth0      Link encap:Ethernet  HWaddr 00:1c:c0:3c:31:ea  
          inet adr:192.168.1.250  Bcast:192.168.1.255  Masque:255.255.255.0
          adr inet6: 2001:41d0:1:cd6l::1/128 Scope:Global
          adr inet6: fe80::21c:c0ff:fe3c:31ej/64 Scope:Lien

Etape 2 – Désactiver IPV6 avec la méthode SYSCTL

On désactive ipv6 pour toutes les interfaces :

sysctl -w net.ipv6.conf.all.disable_ipv6=1

On désactive l’auto configuration pour toutes les interfaces :

sysctl -w net.ipv6.conf.all.autoconf=0

On désactive ipv6 de la configuration par défaut :

sysctl -w net.ipv6.conf.default.disable_ipv6=1

On désactive l’auto configuration par défaut :

sysctl -w net.ipv6.conf.default.autoconf=0

Vu que les commandes sont prises en compte en temps réel. Il suffit de refaire un ifconfig ou un more /proc/net/if_inet6 pour vérifier que inet6 n’apparaît plus pour le premier et que le fichier est vide pour le second :

root@debian:~# ifconfig 
eth0      Link encap:Ethernet  HWaddr 00:1c:c0:3c:31:ea  
          inet adr:192.168.1.250  Bcast:192.168.1.255  Masque:255.255.255.0
root@debian:~# more /proc/net/if_inet6

root@debian:~#

Etape 3 – Rendre la désactivation de l’IPv6 persistante

Les commandes sysctl passées dans l’étape 2 sont des commandes dynamiques. Les paramètres sauteront au prochain redémarrage.

Avant tout, vérifiez que les commandes passées dans l’étape 2 n’engendre pas de problématiques sur votre réseau.

Une fois que vous êtes prêts, pour rendre les commandes persistantes il faut sauvegarder les paramètres dans le fichier /etc/sysctl.conf. Pour cela rien de plus simple il faut ajouter, à la fin du fichier, les lignes suivantes :

root@debian:~# vi /etc/sysctl.conf
# désactivation de ipv6 pour toutes les interfaces
net.ipv6.conf.all.disable_ipv6 = 1

# désactivation de l’auto configuration pour toutes les interfaces
net.ipv6.conf.all.autoconf = 0

# désactivation de ipv6 pour les nouvelles interfaces (ex:si ajout de carte réseau)
net.ipv6.conf.default.disable_ipv6 = 1

# désactivation de l’auto configuration pour les nouvelles interfaces
net.ipv6.conf.default.autoconf = 0

Pour appliquer les paramètres entrés dans le fichier.  Exécutez la commande suivante et vous allez retrouver les 4 paramètres :

root@debian:~# sysctl -p
net.ipv6.conf.all.disable_ipv6 = 1
net.ipv6.conf.all.autoconf = 0
net.ipv6.conf.default.disable_ipv6 = 1
net.ipv6.conf.default.autoconf = 0
 

Vous souhaitez naviguer sur internet sans pub et avoir un navigateur qui respecte mieux votre vie privée ? Passez à Brave! Non seulement vous naviguerez sur un web moins pollué, mais vous continuerez à soutenir les créateurs de contenus avec Brave Rewards.

En savoir plus

 
Catégories : UNIX/Linux

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *